République du Nicaragua


Température : 28° en moyenne sur l’année


Situé au coeur de l’Amérique Centrale, le Nicaragua est une démocratie en paix depuis plus de 20 ans. Le pays se reconstruit, s’ouvre au tourisme, à l’instar de ses voisins, le Honduras et le Costa Rica.


Langue officielle : Espagnol


Superficie : 130 000 Km2 dont près de la moitié représente le Yapti Tasba, terre maternelles des indiens Miskitos

Population : environ 6 millions d’habitants

52 volcans.

Le Mogoton, toit du Nicaragua, culmine à 2107 m
.

Attention, le Nicaragua est un pays ou l’on mange à merveille, difficile d’y résister !..

Un peu d’explication sur Managua la Capitale

Managua dans la langue Nahuati signifie « où il y a une extension d'eau » à cause des nombreux lacs et lagunes qui l'entourent. Managua est située au bord sud du lac qui a le même nom et compte plus de 1.200.000 d'habitants. Avec sa forme allongée, la ville s'étend pour 20 Km le long du lac vers le sud et arrive jusqu'à la Sierra de Managua (600 Mt. de hauteur). Située environ à 50m sur le niveau de la mer, dans la ville il y a un climat tempéré pendant toute l'année, avec des températures moyennes constantes entre 28 et 32 degrés. Les mois de décembre et janvier sont les plus frais. Pour les touristes, Managua est une ville sans grand intérêt, mais ça ne signifie pas qu’elle est une ville méprisable ou mauvaise. En effet elle n’est ni mauvaise, ni belle, car elle de donne pas L’impression d’être une ville.

Managua est une ville réellement originale. Si vous cherchez le centre de Managua, vous ne le trouverez pas: Managua n'a pas de centre. Il a été détruit par le tremblement de terre de 1972, et les problèmes de l'époque firent remettre sa reconstruction. Avec le temps la ville se fit plusieurs centres, et maintenant plus personne n'est réellement intéressé par la reconstruction de l'ancien Managua, dont il reste les ruines comme témoins de l'horreur du séisme. Si vous regardez Managua depuis les collines voisines, vous ne verrez que des arbres, car la pluparts des bâtiments n'ont pas d'étage, et sont recouverts par la végétation abondante de Managua ; peu d'immeubles émergent des arbres parmi lesquels l'édifice du Banco de América, le plus haut du pays.



© Crédit photos : Marc Rebuttini.