Première étape


Cette étape est urgente sur l’ensemble des plantations soit 2887.50 manzanas (hectares) et café; (production estimée à 36000 quintaux/an “oro de café”) production qui pourrait être optimisée (40% de plus) car les plans sont à renouveler tout comme l’ensemble du mode de fonctionnement, ce qui est l’objectif du projet que la Fondation Eric barone porte.

Un exemple; en 2014 le quintal (sac de 46kg de café) c’est vendu à la bourse mondiale 290$US, soit une production possible de plus de 9 millilons de $US sans optimisation de la production.

L’objectif du projet est d’arriver à optimiser la production, ce qui garantira l’autonomie de ces 14 coopératives et de ces 70 petits producteurs.


I Préanbule

Les petits producteurs survivent dans un cercle vicieux de dettes et de déterrioration de leur production année par année ce qui les obligent à maintenir une économie de subsistence de survie, un paradoxe Dans un pays ou le café est roi, première économie du pays! A cela s’ajoute la fluctuation des bourses Internationales, la forme de vente aux intermédiaires, grossistes pour l’exportation et cela sans avoir l’accès posible au financement de leur production (coûts élevés en main d’oeuvre à chaque récolte). Cela génère une production anti-qualité, parce qu’il n’y a pas de stimulation financière posible et sans accès directe aux marchés afin d’obtenir un prix égalitaire, concurentiel et juste des types de café récoltés par le petit producteur, (Caturra, Macaturra, Burbon, etc..).

Ces petits producteurs sont exploités par les acheteurs a bas prix en pré-finacement de pré-récolte qui anticipent pour s’assurer d’une meilleure marge en ocultant le petit producteur.

L’aide a la production du café pour les bénéficiaires qui sont les petits producteurs a pour objet d’attaquer les problèmes de structures a travers un financement a long terme et dirigé à :

a) La maintenance des Plantations de café et le développement du Cacao.
b) La renovation des plantations, avec certification de la production
c) La modernisation du système du process “production humide” du café..


1.1 Projet d’aide a la Production du café

a) Maintenance et conservation des sources d’eau, forêts et sols.
b) Accès aux necesites comme les fournitures de bases de consommation, l’assistance technique et la formation professionnelle.
c) Accès aux marchés équitables qui offrent un meilleur prix et qualités aux petits producteurs.

De la même manière résoudre les problèmes urgents de production en:

Asistence techinique afin d’optimiser la productivité.
Rénovation
Protection environnementale.
Emballage le packaging
Stockage sec avec control Hygrometrique.
Maintenance de la production.
Trouver des plates formes à louer pour les emplacements de stockage avant conditionnement de containers,
Accès aux marchés de manière organisée

Toutes ces actions sont liées aux investissements d’entreprises a court et moyen terme et sont dirigées par l’organisme UCANOR RL, qui permet d’articuler la chaîne productive et agro-industrielle comme “LA” solution stratégique de la problematique analysée.
Ces investissements année par année sont en relation sous differents aspects avec; l’assistance l’agronomie, les fournitures de nécessité et le matériel, l’alimentation, la main d’oeuvre, le stockage, les process de conditionnement et l’exportation de la production.
Pour cette raison le besoin financier de cette première étape est de grande priorité pour ces petits producteurs afin qu’ils puissent developper les differents services de leur production avec un taux d’intérêt competitif, mais aussi de pouvoir bénéficier de l’accès aux produits de maintenance et aliments a un prix juste.
S’assurer du stockage et de l’exportation de leur producción de manière organisée avec un meilleur prix en supprimant les intermédiares actuels avec une meilleure connaissance de la qualité de leur Café et de son potentiel sur le marché International.
Le souhait de ces coopératives reuníes sous l’égide d’UCANOR est donc de couvrir dès la première étape, (1 à 2 ans) 35% de la production des plantations de café soit (1 011 manzanas avec une production optimisée de 27,046 Qintaux de café brut (pergamino oreado) équivalent a 30 containairs de Café oro exportabe (café vert prêt a la torréfaction).
Si l’on reprend le même exemple de prix de vente du café à la bourse mondiale en 2014, 290$US/quintal cela fait un CA de plus de 7 millions de $US de café sur ces 1011 manzanas, soit une optimisation de près de 40% de la production actuelle.


1. 2 Education et environnement

Une des stratégies fondamentales du projet d’aide à ces coopéraives est la formation de leaders cooperativistes en diferentes specialités comme : la comptabilité, l’informatique, l’administration d’entreprises, l’agronomie, la, biologie, (analyse de sol), à devenir professionnelles.
De cette manière nous avons la prétention d’augmenter le niveau intellectuel des personnes et de diminuir l’analphabétisme actuel qui freine beaucoup d’intégration des femmes travaillant dans ces cooperatives.
L’objectif est aussi de diminuir les pratiques productives tradicionelles qui sont agressives pour l’environnement et plus en adéquation avec le marché actuel ce qui tire la production vers le bas.
De diminuir ce manque de controle comprable qui existe ce jour dans les exploitations, comme dans les cooperatives de petite taille afin de leur donner du crédit vis à vis du marché International.


II ASPECTS FINANCIERS

La réalisation des activités du projet est garantie par l’apport économique de la FONDATION ERIC BARONE qui est en charge de trouver un moyen juste de financement.